Edit

Qui sommes-nous ?

Le rêve d’une République Démocratique du Congo, « terre d’espoir » toujours vert où les populations jouissent de tous leurs droits fondamentaux et vivent dans un environnement socialement viable et économiquement rentable.

Contact Info

CONTACT DIRECT

084 770 2192

Focus sur la #PRECOP27

Focus sur la #PRECOP27

En marge des préparatifs du grand rendez-vous vert annuel international (COP27) qui se tiendra du 7 au 18 Novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Egypte, la RDC coorganisera la PRECOP27 avec l’Égypte.

Ceci est une occasion pour la République Démocratique du Congo de rectifier les tirs en corrigeant les erreurs du passé.

En d’autres termes, il est temps que notre pays brandisse les chiffres exacts en se basant sur les données scientifiques nouvellement fournies pour réclamer la vraie compensation financière digne des services rendus à l’humanité par les forêts de la RDC dans l’atténuation des effets du changement climatique.

Cependant, la RDC doit se rappeler qu’elle n’est pas seulement un pays solution, il est aussi un pays à problème en considérant la progression de deux grands déserts d’Afrique (désert de Sahara au Nord et celui de Kalahari au sud) vers le centre de l’Afrique, dont les effets sont visibles. A quoi bon d’aller éteindre le feu chez les voisins pendant que sa propre maison brûle aussi ?

Dans la même optique, la RDC au travers le Ministère de l’environnement et développement durable et la Présidence de la République doit considérer l’épineuse problématique d’exploitation pétrolière dans le Parc national des Virunga comme une des priorités. Le parc est déjà menacé par la déforestation due à la carbonisation qui aurait un chiffre d’affaires d’environ $40 millions/an.

Détruire environ 21% du parc des Virunga par l’exploitation pétrolière sera considéré comme un acte écocide au regard des textes réglementaires qui régissent sa protection.

Être un Etat souverain et de droit ne signifie pas qu’il faut violer ses propres lois et accords/conventions promulguées et signés.

Nous félicitons la RDC pour les efforts fournis jusqu’ici, et nous l’invitons à renforcer la protection de ses écosystèmes forestiers durant cette décennie de Restauration des écosystèmes, au lieu de les détruire. Donc il faut tout simplement retirer les licences d’exploration et exploitation octroyées par la RDC aux entreprises pétrolières.

Willy KUTA
Chargé de l’Environnement/Hope Land Congo.